Expertical
Family Office
pour petites et moyennes familles

Contactez-nous

Quand la hausse du Smic profite au portage salarial

20/06/2022
Thumbnail [16x6]

Hausse du Smic : les charges patronales vont baisser et avantager les freelances en portage salarial, selon l'analyse de Frédéric Mauriange, fondateur de Regie-Portage.
 

 

Le 1er mai 2022, le Smic a augmenté de 2,65%, ce qui représente une hausse de 5,9% sur un an. Concrètement, cela signifie que les 11% de salariés bénéficiaires du salaire minimum de croissance perçoivent un supplément de 91 euros brut par mois (ou 72 euros net).
 

Il ne s'agit pas d'un "coup de pouce" du gouvernement, mais bel et bien d'une revalorisation automatique destinée à préserver le pouvoir d'achat des travailleurs face à l'inflation galopante.
 

Une hausse bienvenue qui va avoir un autre impact positif : elle va faire baisser les cotisations patronales grâce à un système souvent appelé "réduction Fillon" qui s'applique sur tous les salaires inférieurs à 1,6 fois le Smic (soit 2 632,93 € brut mensuel).
 

En parallèle, la majoration des cotisations patronales suivant des limites indexées au SMIC permet aussi de bénéficier d'un taux réduit de cotisations. 

 

Voici par exemple une simulation réalisée via Regie-Portage sur la base d’une durée de 20 jours sans aucuns frais ni avantages :
• Brut • Brut  

Dans ce contexte, les freelances/indépendants qui interviennent dans le cadre du portage salarial vont bénéficier d'un bien meilleur salaire, selon Frédéric Mauriange, fondateur de Regie-Portage. "La baisse de charges ne profite pas qu'aux patrons ! En portage salarial, un indépendant qui vend ses prestations à 300€ HT/jour gagnera 3 249€ net avant impôts, soit 137€ de plus par mois qu’en avril dernier."
 

Depuis plusieurs années, les charges patronales sont de moins en moins élevées en portage salarial par rapport à celles de l'auto entrepreneur. Ce statut réglementé depuis avril 2015, et ouvert à plus de 750 métiers, deviens alors plus attractif pour les freelances, qui sont de plus en plus nombreux à franchir le cap. En 2019, le portage salarial dégageait déjà un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros, avec un taux de croissance moyen de 20% par an.
 

"Ce qui séduit ? Au-delà des avantages liés à la protection sociale, le portage salarial est aussi en phase avec les besoins des freelances notamment concernant la simplicité, la flexibilité et l'accompagnement fourni."
Deux simulateurs pour calculer vite et bien l'impact sur le salaire