Expertical
Family Office
pour petites et moyennes familles

Contactez-nous

Retour de l'optimisme pour les TNS

28/06/2022
Thumbnail [16x6]

Retrouvez les résultats du baromètre effectué par CSA auprès de Travailleurs Non-Salariés (TNS) et dirigeants de TPE sur leurs préoccupations et attentes en matière de prévoyance. 


Hormis les questions récurrentes posées chaque année, 2 axes ont été ajoutés sur cette étude 2022 : les attentes envers les distributeurs de prévoyance et les contrats d’assurance, ainsi que la réévaluation des besoins en prévoyance des TNS déjà équipés et donc de leurs contrats.
 

L’étude menée chaque année auprès de TNS (Travailleurs non-salariés) et dirigeants de TPE a pour objectif d’évaluer la perception et les motivations des indépendants par rapport à la prévoyance, et aussi de mesurer leur taux de souscription :


• En appréciant l’évolution grâce à certaines questions récurrentes
• En évaluant 2 nouveaux axes que sont :
- les attentes envers les distributeurs de prévoyance et les contrats d’assurance, d’une part
- le suivi des contrats de prévoyance concernant les TNS déjà équipés, d’autre part.


Nous assistons à un retour aux résultats pré-pandémie, avec un optimisme évalué à 59% et des TNS qui considèrent la santé financière de leur entreprise comme un point d’importance majeure pour le futur (58%).
 

Le maintien des revenus, en cas d’arrêt de travail, semble un peu moins préoccupant à leurs yeux : 49% versus 62% en 2021, tandis que la préparation des retraites est un sujet qui augmente. On voit donc ici clairement l’impact de l’actualité sur les préoccupations clés des TNS.

 

Le sentiment de protection : celui-ci semble en très légère baisse versus 2021, mais il reste néanmoins encore élevé par rapport à la réalité. 51% se sentent en effet bien protégés en cas de décès, 43% en cas d’invalidité et 40% en cas d’arrêt de travail (contre 46% sur cet item en 2021).
 

Une connaissance des Régimes Obligatoires toujours aussi faible : décès 21%, invalidité 17%, arrêt de travail 32%.


Un taux d’équipement stable : 46% Celui-ci reste très dépendant du niveau des revenus : 39% de personnes équipées pour les professionnels ayant moins de 40 K€ de revenus face à 69% pour ceux ayant plus de 60k€.
 

Le taux d’équipement est clairement supérieur pour les professions libérales et les dirigeants de TPE : 64% pour les 2 catégories.
 

La distribution : un poids majoritaire et encore grandissant des agents généraux d’assurance (64%), et une part faible et plutôt en recul concernant les courtiers en assurance (16%) et les CGP (3% pour les Conseillers en Gestion de Patrimoine).

 

Les attentes des entrepreneurs envers l’intermédiaire d’assurance  ? Avoir la meilleure solution compte-tenu de leur situation semble être l’axe le plus important pour les TNS et dirigeants de TPE (41%). En revanche, l’analyse en elle-même de leurs besoins, l’explication des garanties ou le choix entre plusieurs contrats les intéressent beaucoup moins !
 

Envers le contrat en lui-même : Sans surprise : « un bon rapport qualité/prix » arrive en tête (58%), puis suivent le paiement des sinistres (46%) et le fait d’avoir accès à des garanties complètes et adaptables (41%). Concernant les TNS déjà équipés, la priorité est clairement le paiement des sinistres.


Le suivi des contrats de prévoyance : peut mieux faire !
 

43% des TNS déclarent que leur contrat n’est jamais revu et seulement 19% qu’il est revu tous les ans (sur la totalité de la distribution). Les courtiers et CGP semblent proposer un meilleur service, même s’ils peuvent également progresser sur le suivi : 30% d’entre eux seulement revoient les contrats souscrits par leurs clients de façon annuelle.

 

Une fidélité chez les courtiers ou CGP : pour les professionnels qui font appel à un courtier ou CGP, 78% d’entre eux souhaitent uniquement modifier les garanties du contrat, et 22% seulement challengent leur assureur pour en changer.

 

Ce barometre a été commandé par la compagnie d'Assurance Metlife